vendredi 15 décembre 2006

Les caricatures déchainées du Canard Enchaîné



Une conférence de deux jours sur le thème de l'holocauste s'est tenue lundi et mardi à Téhéran. C'est le président iranien Mahmoud Ahmadinejad en personne qui est à l'origine de ce rendez-vous. Les participants à la conférence ont décidé de créer un «comité international» chargé d'étudier la réalité du génocide juif. En plus, on est prié de ne pas mettre en doute l’objectivité de ce comité !

D'après une étude menée par Ifop à la demande d'Économie Matin, sur 427 personnes, 90 % sont des lecteurs de journaux gratuits comme Metro, 20 Minutes ou encore À Nous Paris. Presse généraliste ou spécialisée, elle prend réellement de l'assurance, de la valeur auprès du public, trois ans seulement après son irruption brutale dans le paysage français. Cependant, elle est toujours mal acceptée par les journaux payants qui sont aujourd'hui des concurrents de taille. Avec plus de 266 millions d'exemplaires distribués chaque jour en France, ce qui représente 15 % de la circulation globale des quotidiens. Les 15-35 ans sont les plus concernés par ce genre de presse.

Il s'agit de nouveaux individus, oubliés de la presse payante ou simplement en dehors de ses préoccupations. Par exemple, 49 % des lecteurs de Metro ont entre 15 et 34 ans : 25 % sont des étudiants et 49 % des femmes. Résultat, les payants comme Le Figaro ou le Monde veulent se diversifier en se lançant eux aussi dans les gratuits. Ils captent une part non négligeable, non pas de leurs lecteurs, mais des recettes publicitaires. Les payants veulent donc riposter en lançant eux-mêmes leurs gratuits.

Mais peut-on faire confiance à un média entièrement financé par la publicité et qui n’apporte aucune analyse à l’information qu'il présente à ses lecteurs. Ce qui nous ramène à la question fatidique : l’information peut elle être gratuite ?


Selon un sondage de l'institut CSA effectué à cinq mois de l'élection présidentielle, M. Le Pen obtiendrait 17% des suffrages au premier tour. Jamais CSA n'avait attribué autant d'intentions de vote à M. Le Pen, ces 17% dépassant même le score de 16,86% atteint par le président du FN le 21 avril 2002. L’institut Ipsos le crédite de 10%, l'Ifop de 11% et TNS-Sofres de 13%. Ces chiffres élevés surviennent alors que le doute plan encore sur la possibilité de Le Pen d’obtenir le nombre parrainages nécessaire pour déposer sa candidature. Dans tous les cas et même avec les scores élevés des deux favoris des français, à savoir, Royal et Sarkozy, l’éventualité de voir le président du front national au second tour des prochaines présidentielles, est toujours d'actualité !




Caricatures extraites du Canard Enchaîné du 13 Décembre 2006

1 commentaire:

  1. http://modem-authentique.blogspot.com11:03 AM

    1 - Pourrais je savoir sur quel sujet était la caricature du Général de Gaulle njiuant au biboquet : Le jeu de Khon ?
    2 - Pourrais je l'utiliser dans un petit facicule àéditer '" Essai d'économies citoyennes ",( avec vos réferences évidemment ) ?
    merci

    RépondreSupprimer

Last updates