jeudi 12 avril 2007

J'ai testé "403 Access Denied Checker" !

omme le dit, d’emblé, Astrubal, le concepteur de ce logiciel : « 403 Access Denied Checker n’est pas un outil pour contourner la censure ». Mais ce qu’il oublie de nous dire, c’est que désormais on ne pourra plus nous prendre pour des andouilles ! En effet « 403 Access Denied Checker » est un outil qui permet de savoir en un clic la véritable nature du message d’erreur qui s’affiche quand votre navigateur n’arrive pas à accéder à un site ou à une page Internet.

L’outil se pressente sous forme d’application qui s’exécute directement de votre bureau et ne nécessite aucune installation. Très légère et donc facile à télécharger, l’application peut être utilisée sur n’importe quel ordinateur et de n’importe quel endroit. Elle ne laisse aucune trace dans le registre du disque dur de l’ordinateur et ne communique aucune information sur l’utilisateur ni sur sa machine. Idéal pour une utilisation en toute confiance et en toute sécurité. Pour voir toutes les possibilités qu’offre cette application et avec l’aide d’une connaissance en Tunisie, que je remercie au passage, nous l'avons testé.

Le téléchargement du fichier compressé « 403Checker002Win » n’a nécessité, avec une connexion à 256 Kb/s, que 90 secondes. Une fois téléchargé et décompressé le fichier qui porte le même nom contient les éléments suivants :

Image I

Une fois l’application « 403 Access Denied Checker WinVa002.exe »[ImageI-(1)]lancée, l’utilisateur a le choix entre rentrer manuellement des liens pour les tester ou utiliser la liste préenregistrée ou encore une autre liste de son choix.

Pour tester des liens un par un et voir directement le résultat il faut tout simplement inscrire le lien dans le champ actif en haut de la page [ImageII-(1)] et appuyer sur la touche « Entrée » du clavier. Le résultat s’affiche en rouge en bas de la page [ImageII-(2)]. Bien évidement il ne faut pas oublier de renseigner le champ "Select ISP" [ImageII-(3)] et de choisir le fournisseur d’accès dans la liste proposée.

Image II

Pour faire appel à la liste pré-établie il suffit de cliquer sur « load URL’s » [ImageIII-(1)], une liste de 45 sites et blogs tunisiens qui connaissent ou ont connu la censure dans le passé [ImageIII-(2). Cette liste n’est bien évidement pas exhaustive et peut être complétée à tout moment. Dans notre cas, une fois la liste préenregistrée chargée, et le fournisseur d’accès informé, le bouton « Start/Resume » [ImageIII-(3)] lance le teste et exécute la tache en exactement 1min48sec !

ImageIII

Une fois le test terminé, les résultats s’affichent directement sur l’interface. Les sites censurés sont marqués par un point rouge et ceux accessibles par un point vert [ImageIV-(1)]. Si on a un doute sur le résultat on peut toujours en cliquant sur le bouton droit de la souris et en sélectionnant « show in my browser »[imageIV-(2)], visualiser directement l’état du site. C’est aussi simple que cela ! En cliquant une fois sur le lien on peut apercevoir en bas l’entête http du site [ImageIV-(3)].

ImageIV

Les résultats, et on s’en doutait bien, parlent d’eux-mêmes, sur les 45 adresses testées, seulement 8 étaient accessibles depuis la Tunisie. Toutes les autres adresses affichaient sur le navigateur un banal message « 404-Page Introuvable » alors qu’il s’agit bien comme le montrent les résultats d’un 403-Forbidden, qui signifie clairement que les sites étaient délibérément bloqués.

Il est bien évidement possible de faire sa propre liste de sites [ImageV] ou de pages en s’assurant de ne pas effacer la première ligne du document « url_to_check.txt » [ImageI-(2)].

ImageV

Pour partager le résultat, la personne qui a fait le teste en Tunisie m’a tout simplement envoyé par mail le fichier Xml (le non de ce fichier commence par 403results suivi par la date et l’heure de l’enregistrement) qui se trouve dans le dossier "403 Checker Results" [ImageI-(3)]. Une fois reçu, il ne reste plus qu’a l’ouvrir avec l’application en cliquant sur « file » puis sur « load Xml file result ». Une fenêtre de dialogue vous permet alors de choisir le fichier en question [ImageVI].

ImageVI

Ergonomique et conviviale, cette application est d’une simplicité redoutable. Même si elle est en anglais son utilisation reste à la porté de tous et la confidentialité qu’elle apporte à ces utilisateurs est appréciable. Cet outil permettra, pour les utilisateurs anonymes, de ne plus se faire duper par les autorités et aux acteurs les plus actifs du net, de réagir rapidement au censures et aux blocages qui touchent les sites et les blogs en Tunisie ou ailleurs dans les pays qui ont recours à ces pratiques scandaleuses. Il est maintenant, à espérer que les internautes s’en saisissent pour pouvoir dresser une liste exhaustive et régulièrement mise à jour des sites bloqués et cela pour chaque fournisseurs d’accès pour qu’aucune censure, aucune atteinte à la liberté d’expression ne soit passée sous silence. On en avait le devoir, aujourd’hui, avec « 403 Access Denied Checker », nous en avons les moyens!


4 commentaires:

  1. Anonyme4:08 AM

    [url=http://www.xbox360achievements.org/forum/member.php?u=259462]generic mexitil[/url]

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme12:17 AM

    [url=http://www.xbox360achievements.org/forum/member.php?u=259462]order mexitil online[/url]

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme3:38 AM

    [url=http://community.bsu.edu/members/buy+online+Viagra.aspx]online doctor consultation for Viagra[/url]

    RépondreSupprimer

Last updates